Pourquoi pas DNG !

Le format DNG me chagrine un peu, d’une part parce qu’Adobe pilote ce format. Adobe aime les formats (Acrobat, XMP, DNG), mais il aime encore plus les faire évoluer, et un format qui évolue, c’est tout sauf un standard. L’archivage a besoin de stabilité. La compatibilité ascendante n’est qu’une fausse réponse, elle exige des mises à jour des logiciels de lecture. D’autre part, les convertisseurs sont disponibles avec un délai non négligeable après la mise sur le marché de nouveau matériel. Les flux de production basés sur ce format sont alors perturbés jusqu’à la mise à jour.

Je m’interrogeais sur la prise en charge des formats exotiques : superCCD de fuji, capteur Fovéon ou système à balayage. Lors de mes recherches pour préciser le sujet, je suis arrivé sur le site de Barry Pearson, vous pouvez accéder directement à la page “sommaire DNG”, des pages très riches en informations et en arguments pro-DNG.

À bientôt peut-être…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.