Journée faste pour les sélections photographiques publiées sur les sites américains

Eh oui ! il existe encore des photographes qui ne se prennent pas la tête dans leurs mains avant de déclencher, qui ne conceptualisent pas pendant des heures pour concevoir des images ineptes et dépassant parfois les limites techniques de l’acceptable ; on obtiendrait quelquefois de meilleures images en confiant un appareil à un enfant ou à un singe, ce qui s’est d’ailleurs produit pour l’image ci-dessous !

Donc, ce matin, samedi 19 novembre 2011, je parcours quelques photoblogs qui présentent quotidiennement des best of de photographies avec des fréquences journalières ou hebdomadaires, et la collecte du jour est particulièrement impressionnante. Caractéristique supplémentaire, nombre de ces photographies de qualité ont été réalisées dans des conditions souvent difficiles et sur le vif. On est ici à l’opposé de « l’Art photographique » des expositions, des ventes aux enchères et des musées qui privilégient les compositions absconses, décalées, illisibles, l’ensemble étant réalisé avec des conditions techniques et une qualité de prise de vues souvent plus qu’approximative !

La photographie vie encore dans la vraie vie, dans les média, loin des écoles et des critiques de l’art dit contemporain ! parce que toute photo qui se fait aujourd’hui ne mérite pas ce qualificatif de contemporain, ils ont privatisé l’instant présent, quelle prétention.

Donc, revenons à ces photoblogs, ce matin j’ai découvert des collections d’images sur seulement trois sites que je visite régulièrement, mais quelles images, cela met du baume à mon petit cœur de photographe déprimé.

En premier lieu celui de The Wall Sreet Journal, avec Photos of the Day du 18 novembre, une sélection de la production mondiale ; remarquez la dernière image de la première page, c’est bien le tsunami qui a provoqué près de 15 000 morts, et non la centrale nucléaire de Fukushima dont les victimes sont essentiellement potentielles… Ce même journal propose chaque semaine les photographies les plus remarquables de sa rédaction new-yorkaise

Ensuite, vous avez le Denver Post qui propose chaque semaine sa propre sélection d’images, une sélection, il me semble, de qualité inférieure à celle de The Wall Sreet Journal, souvent aussi moins valorisé par une gestion de la colorimétrie moins optimisée.

Enfin, le BostonGlobe.com qui ne présente que des sélections thématiques, je suis moins fan, voire trente-six images d’actualité de l’Afghanistan ou d’une manifestation me passionne peu. Aujourd’hui, justement, l’on change de registre avec le National Geographic Photo Contest 2011. Comme toujours avec le National Geographic, les photographies sont tout simplement superbes.

Petit détail, pour ne pas être pris en défaut par les agences de presse, j’ai utilisé une image de singe qui n’est pas récente, mais dont l’auteur étant sur la photo, j’espère qu’il ne me fera pas un procès ! La seconde est une production du Wall Street Journal, et j’espère qu’il ne m’en tiendront pas rigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.